AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Initiation d'Elrich

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Initiation d'Elrich   Jeu 1 Fév - 12:20

Bon bienvenus dans ta partie initiation on commence sans plus attendre.

Tu vas continuer ton histoire ou tu l'a laissé. Aprés tant d'années de silence, ton "père" va enfin te raconter ton enfance et comment il t'a receuilli. Cet homme qui a fais sa réaparition est venu pour t'enmener afin de commencer ta formation "qui se déroulera en Alaska"

Tu va nous raconter comment se passe ton départ, qui laisse tu dérrière toi(on ne connait que ton "père" pour l'instant, mais a tu un(e) ami(e) d'enfance a qui tu tiens beaucoup ?).

Tu va aussi nous décrire tes sentiments a ton départ et en arrivant en Alaska.

Cet homme va te parler d'Athéna et de la réincarnation des chevaliers du Zodiaque. Enfin tu t'arretera au moment ou tu découvrira le nom de ton futur maitre (au choix sa peut être cet homme qui est venu te chercher ou un autre personnage) qui est le chevalier d'or du Verseau.(tu lui donne le nom que tu veux ou par défault Camus).

Je te souhaite bonne chance c'est ton dernier post de préparation. Une fois fini je te guiderai pour ton premier entrainement.

J'attend beaucoup de détail de ta part (des noms; description de ton village etc...) ainsi que plein d'émotion c'est le plus important a mes yeux. Il faut garder a l'esprit que tout futur chevalier a une personne qui chérie (seika pour Pégaze, sa mère pour cygnus etc....) tu dois trouver la tienne.
out u la connais déja ou tu la découvrira pendant ton initiation c'est toi qui choisi.


Voila maintenant je te laisse avec ton imagination (30 lignes minimum)

ps: tu va découvrir un nouveau mot "Cosmos" mais pour l'instant tu n'en a pas....bon courage lol! lol!

psp: tu est level 1 avec 50HP et 0Cosmos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jareth
Chevalier d'Or de la Vierge
Chevalier d'Or de la Vierge
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 33
Localisation : partout ou je doit aller
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Level:
6/50  (6/50)
HP:
1250/1400  (1250/1400)
Cosmos:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Ven 2 Fév - 7:56

etmoi j personne a cherir... bon ya mon Chron mais il est marié avec des gosses lol!
bon je me tai et suis ton avanture mais permet un ti conseil, invent un nom pour le chevalier du verseau ou prend celui qui postule pour cette armure (on en a un je croi scratch) car sinon ca risque de faire anachronisme. je m'en suis rendu compte pendant mon initiation si on se retrouve ave un chevalier du verseau que tu veu sité et que celui de ton histoire porte un autre nom ca fera bisard...

enfin c'est juste une idée comme ca je te laisse faire j'attend de voir ta belle histoire study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jarethtitanleonin.skyblog.com
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Ven 2 Fév - 10:18

Merci pour tout ces conseils, je tâcherais de faire de mon mieux.
pour les posts, étant donné le boulot, je posterais en plusieurs fois; comme des chapitres lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Ven 2 Fév - 10:30

Et voici le premier chapitre!!


- Mon destin? les dieux? Je ne comprend rien père, que se passe t'il?

Le père Whelan relâcha son étreinte sur son fils; il tenta de bredouiller un début d'explication mais ne parvenait pas à trouver ses mots.
L'homme mystérieux se retourna soudainement mettant du même coup un terme à ce début d'explication. Faisant tomber sa cape, ils purent voir un homme assez jeune d'une trentaine d'années, de haute stature, les cheveux grisonnant entourant un visage à la fois grave mais aussi empli d'une certaine bonté.

- Mon garçon, connaît tu Athéna?
- Athéna? oui bien sûr; C'est une vieille dame très âgée qui habite le village non loin d'ici. Elle est toujours très gentille avec moi.

Levant les yeux au ciel, l'homme acquiesça un sourire

- Je ne parle pas de cette athéna, mais de la déesse Athéna
- Alors non, je ne la connaît pas
- En ce cas je vais t'expliquer qui elle est et qui je suis. Mon père, vous voulez bien nous laisser seuls un instant?

Le vieil homme se leva sans rien dire et quitta la pièce, jetant un dernier regard triste sur son fils adoptif. une fois ce dernier sorti, l'homme fit signe au jeune garçon de s'asseoir; il prit un siège en face de lui avant de poursuivre.

- Athéna est une déesse, la déesse de la guerre et c'est aussi et avant tout la protectrice de la terre. Quand à moi, à l'instar de ton père, je suis un serviteur des dieux; Un serviteur d'athéna pour être plus précis, je me nomme Camille.

Il prit un profonde inspiration.

- Si je suis là aujourd'hui c'est parce qu' Athéna t'as choisi dès ta naissance pour la servir et te mettre au service de la justice et des Hommes de la terre.
- Vous voulez que je sois prêtre comme mon père?
- Non, malheureusement les choses ne sont pas toujours aussi simple; Ton père à pour but d'aiguiller les Hommes sur la voie du bien, seulement il existe en ce monde des forces maléfiques qui souhaiterais plonger la terre dans le chaos.
- Des forces maléfiques?
- Oui, et qui veut la paix, prépare la guerre; Et c'est dans ce but que la déesse Athéna choisit une poignée d'élus, des Hommes qui seront les garants de la paix et les défenseurs de la justice sur la terre, au nom d'Athéna. Ils ont pour nom: Les chevaliers d'Athéna.
- Et vous êtes un de ces chevaliers?
- Oui, et comme je te l'ai dit tu as été choisi toi aussi pour devenir un de ces chevaliers, un protecteur de la terre.

Le jeune garçon était totalement abasourdi par ces révélations, ne sachant que dire ni quoi faire; L'homme ressentit le trouble du garçon, il se leva et alla chercher le père Whelan.

- Il est temps de lui raconter les circonstances dans lesquelles vous vous êtes rencontrés afin qu'il prenne la mesure de son destin; Je l'attendrai dehors afin que nous puissions partir.

Il sorti de la maison, refermant la porte derrière lui. Le père whelan prit place en face de son fils.

- Père....
- Je sais mon enfant mais écoute moi à présent, écoute moi attentivement.

Et le père whelan lui raconta tout ce qui revint à sa mémoire de ce fameux jour: la forêt, la mystérieuse lumière, le vieillard, les paroles de ce dernier et tout ce dont il se souvenait encore.....
Malgré toutes ces explications, le garçon ne semblait toujours pas voir le bout du tunnel.

- Ecoute mon enfant, avant même de savoir tout ce qu'il t'a été révélé ici tu as toujours eu au fond de toi cette envie de venir en aide aux autres et de faire tout ce qu'il t'était possible afin de défendre les plus faibles. Tu possède déjà la sensibilité et les qualités nécessaire pour être un homme de bien; Il ne te manque que la force nécessaire pour défendre toutes ces valeurs de justice et de paix auxquelles tu est attaché et que je t'ai inculqués; les protéger des forces du mal et protéger les êtres qui te sont chères.

Suite à ces paroles les doutes et les craintes du garçon commencèrent à se dissiper. sans rien ajouter il hocha la tête, se leva et se rendit jusqu'à sa chambre; rassemblant quelques affaires il boucla ses valises puis retourna dans la pièce ou se trouvait son père.
Ce dernier était toujours attablé, suivant Elrich du regard les yeux aux bords des larmes, mais se retenant malgré tout de verser la moindre larme. Au moment ou il sortait de la maison, il se retourna
une dernière fois en direction de celui qui avait été pendant tant d'année l'homme qu'il considérais et qu'il aimait comme un père.

- Adieu père, à présent j'ai trouvé la voie qui me permettrai de suivre vos pas; Je protégerais cette terre et tous ses habitants avec autant de passion que vous, de toutes mes forces. Au nom d'athéna. En tant que chevalier.

puis juste avant de refermer la porte il ajouta

- Vous serez fier de moi, vous verrez.

Puis il rejoignit Camille

- Je suis prêt à vous suivre monsieur, mais avant de partir pourrions nous passer par le village afin que je puisse faire mes adieux à tous mes amis?
- Non, je préfère que tu ne passes pas par le village; tu les reverras quand tu seras devenu un chevalier; Et puis je ne voudrais pas que tu hésite. Dorénavant tu m'appelleras maître; en route à présent.
- Très bien maître.

Je ne sais pas encore qui vous êtes Athéna, ni se que vous attendez de moi mais une chose est sûre; je ferais de mon mieux pour devenir un homme dont mon père puisse être fier. Je ne vous décevrai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebibross
Fondateur & Chevalier d'or du Lion
Fondateur & Chevalier d'or du Lion
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : En face de mon ordi
Date d'inscription : 09/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Ven 2 Fév - 10:34

Bonne chance elrich, je sais que tu peux faire de trés bonnes choses ...
Nous te laissons tranquil, afin que tu puisses te concentrer sur ton initiation Wink
Bonne chance a vous 2 Very Happy

Ps: bon viens par là Jareth maintenant que tu as fini de te reposer on se remet au travail et je ne te lacherai plus tout le temps que tu n'aura pas fini ton initiation lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyaconquest.superforum.fr
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Ven 2 Fév - 12:43

Bon trés bien le premier chapitre, j'ai pas beacoup de chose a rajouter encore un post pour ton arrivé en Alaska avec donc description du milieu de vie des personnes que tu va rencontrer, de tes sentiment une fois loin de chez toi et donc de ton premier entretient avec ton maître.

Pour l'instant et pour moi Camille n'est q'un chevalier et pas forcement ton maitre donc est ce le chevalier d'or du verseau? tu nous le dira dans ce post et tu apprendra donc la classification des chevalier (tu opte pour une armure d'argent donc faut au moin que tu aprene les différentes fonctions des armures)

Tu finira ton post par cette phrase:

"Trés bien Elrich, la vie de chevalier est trés dur, maintenant que tu as accepter ton destin nous allons commencer ta formation, tu vas devoir affronter de multiples épreuves ou tu pourras y laisser la vie, seul ta volonter et la raison de ton combat te permettront de réussir ces épreuves. Suis moi a présent ta première épreuves t'attend."

Aucune limite en longueur mais 30 lignes minimum.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Ven 2 Fév - 14:00

Et voici le second chapitre!!

Le voyage se passa sans trop d’encombre, ils marchèrent de long jours puis embarquèrent sur un bateau qui les conduisit jusqu'à leur destination finale: l'Alaska.
Durant le voyage, le jeune garçon ne cessait harceler Camille de questions sur les chevaliers, ce dernier se contenta de lui expliquer la nature des chevaliers, leurs origines ainsi que tout ce qui concernait la hierarchie, la classification de tous les chevaliers ainsi que ce que représentait athéna et les précédentes guerres qu'elle dut mener auparavant. Comme Elrich s’en doutait, son maître était l’un de ces chevalier mais il n’aurais jamais imaginé que ce dernier fût l’un de ces fameux chevaliers d’or, les plus puissants parmi tous les chevaliers existant.
Une fois débarqué, Elrich savait tout et rien à la fois sur les chevaliers.....
Ainsi si je comprend bien, toutes les légendes mythologiques sont basés sur des faits réels; Ces fameux chevaliers ont tant et maintes fois sauver la terre de nombreux fléaux sans que personne ne le sache jamais tout au long des siècles et moi, simple garçon, j'ai été choisi par cette athéna pour succéder à l'un de ces Hommes d'exception, je doit me montrer à la hauteur.
Ils marchèrent encore quelques jours jusqu'à ce qui lui sembla être le confins du monde. Ayant grandi dans un pays ou il faisait froid, elrich pensait qu'il ne serait pas trop gêné par le froid, mais plus leur voyage se poursuivait à travers ces immenses étendues neigeuse et plus le froid se faisant mordant, un froid qu'elrich n'avait jamais pu imaginait même au plus fort de l'hiver dans son pays, il le supportait à peine la plupart du temps grelottant sans cesse et cherchant tous les moyens de se réchauffer. plus, comme si le fait d'avoir froid ne suffisait pas à son malheur, le simple fait de regarder camille le glaçait jusqu'aux sangs; En effet ce dernier parcourait ces étendues glacées simplement vêtu d'un pantalon, un tee-shirt et des bottes.

Comment peut il se promener ainsi? je suis transi de froid malgré tout ce que je porte sur moi et lui se promène ainsi, presque nu!! Il est humain au moins ce type??

Quel bonheur de le voir ainsi! Transi comme il est, il en a même la bouche gelée. Je vais avoir la paix pour un moment avec ses questions.
Cette seule pensée le faisait sourire

En plus il à l'air heureux, d'être dans ce froid; rien à faire pour se réchauffer un peu et puis tout ce blanc à perte de vus c'est beau au début, mais d'un ennui à la longue....

- maître; je peut vous poser une question?

Athéna, pourquoi m'infliger ça?.....

Finalement après encore quelques jours de marche, ils arrivèrent à destination. En pleine toundra, il n'y avait rien à perte de vue hormis une mer gelée plus au sud et ce qui semblait ressembler à une forêt de conifères vers laquelle ils semblaient manifestement se diriger. Parvenus à l'orée de la forêt, au milieu de tous ces arbres immenses il mit un certain temps avant de distinguer au milieu des sapins, une petite cabane.

Eh bien, la personne qui vit ici doit sérieusement avoir besoin de compagnie pour ne pas devenir dingue.

- Nous voici arrivé, voici ta nouvelle demeure Elrich

- C'est ici que nous allons vivre maître?

- Oui.

Ils se dirigèrent vers la cabane; Cette dernière ne payait pas vraiment de mine, toute en bois, elle ne possédait qu'une petite fenêtre près de la porte d'entrée et une cheminée sur le toit dont rien ne tirait.
Puis ils pénétrèrent dans la maison; L'intérieur paraissait la seule chose acceuillante dans ces contrés
sauvages: Construite sur deux étages, au rez de chaussé se trouvait une cheminée ou une crémaillère pendait, une grande salle qui servait manifestement de pièce à vivre avec au centre une grande table en bois avec 4 chaises taillées. Dans le fond, un rideau donnant sur une petite remise ou étaient entreposées des vivres.
A l'étage, se trouvaient deux chambres avec dans chacune d'entre elles, un petit lit, un bureau une commode ainsi qu'une petite bassine posée sur un tabouret, le tout taillé en bois.
Il régnait dans cette maison un parfum de bois, et de sapin; Ces parfums légers flottaient dans l'air chatouillant agréablement les narines du jeune homme, malgré le froid qui régnait dans la maison et les noeuds du bois qui semblaient le fixer comme autant de paires d'yeux, il se sentit néanmoins légèrement réchauffé et apaisé; comme si cette cabane tentait de le rassuré, comme si elle
tentait de lui dire "tu est ici chez toi".

Ayant fait le tour de la maison, Elrich fini sa visite par la remise puis faisant un tour en extérieur, il rejoignit son maître qui se trouvait dans le salon assis sur une chaise.

- Alors, comment trouves tu ton nouveau chez toi?

- Très bien maître, mais il n'y a pas de bois pour le feux? ni nourriture?

- Effectivement oui, je m'en occupe. pendant ce temps tu devrai en profiter pour te mettre à l'aise.
- Bien maître.

Tandis que son maître sortait de la maison, il monta s'allonger un instant, il était si las qu'il s'endormit presque aussitôt tout habillé.
Une douce odeur vint lui chatouiller les narines, un parfum de repas, de viande grillée accompagné d'une chaleur qui commençait à se répandre dans toute la maison; ni une, ni deux, il descendit les marches quatre à quatre. Parvenu en bas, il vit son maître devant la cheminée avec ce qui semblait être deux lapins sur une broche en train de rôtir.
Son premier réflexe fut de regarder dans la remise, rien.

- Maître, la remise est vide?

- Assied toi, nous allons passer à table.

Tandis qu'ils mangeaient, Camille lui dit.

- Aujourd'hui je me suis occupé de tout mais dès demain nous commencerons ton entraînement; Les premiers temps, je m'occuperais de la nourriture et toi de couper le bois et d'aller chercher de l'eau, par la suite tu te chargeras aussi de la nourriture.

- Je devrais faire les aller retours jusqu'au village?

- Il n'y a pas de village, tu devras chasser pour trouver de quoi manger.

Le garçon se contenta d'hocher la tête

- Et pour ce qui est de l'eau et de la salle d'eau?

- Il y à une rivière à environs deux kilomètres d'ici, les seaux sont dans la remise. idem pour la douche.

Pour la douche!! mais elle doit être gelée cette eau, je vais y rester moi!!

Il hocha encore une fois la tête, finissant son repas.

- Bien, tu dois être épuisé à présent. Tu devrais aller te coucher, une dure journée t'attend demain.

- Bonne nuit maître.

Elrich monta se coucher, et comme la première fois, à peine se fut il allongé qu'il s'endormit enroulé dans ses draps…..

Le lendemain à l’aube, Camille vint le réveiller. Une fois qu’Elrich fut préparé, il rejoignit son maître dehors, l’air frais du matin en ces lieux était à la fois piquant vivifiant, ce qui effaça toute traces qui put rester de son sommeil .

- Trés bien Elrich, la vie de chevalier est trés dur, maintenant que tu as accepter ton destin nous allons commencer ta formation, tu vas devoir affronter de multiples épreuves ou tu pourras y laisser la vie, seul ta volonté et la raison de ton combat te permettront de réussir ces épreuves. Suis moi a présent ta première épreuves t'attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Sam 3 Fév - 3:41

Bon et bien maintenant ton entrainement va commencer. Pour la formation d'un chevalier il faut d'abord entrainer le corps avant l'esprit. Tu va donc dans un premier temps devoir lutter contre ce froid tout en effectuant des taches quotidienne. Camille ta déja parler de couper du bois, chercher de l'eau, etc..... naturellement même couper du bois dans ces conditions est une chose qui semble impossible. Tu va rencontrer 2 autres personnes, qui comme toi se prépare a la formation de chevalier. Mais ils ont bien de l'avance sur toi et maitrise deja leur cosmos. Ils ne comptent pas te laisser décrocher l'armure qu'ils convoitent sache le.
Tu va leur donner un nom a chacun.

Tu va donc nous parler de tes journee ou Camille entraine ton corps sans que tu le sache repoussant tes limites a leur extrémités. La fatigue dans un pays comme celui ci peut tuer un homme c'est sur et tu en fera certaintement "les frais" (lol trés drole).
Je ne peut pas te guider plus que cela je veut juste que sur ce(s) post(s) il se déroule au moin un mois d'entrainement, je veux voir comment tu progresse, comment tu fini par t'adapter a ce climat.

Bon courage mon amis, tu peux faire cette partie en plusieur post et je te le conseil vivement si tu ne veux pas aller trop vite dans ton entrainement se qui serais dommage car s'il n'y a pas de difficultés, tes capacitées (HP et cosmos) ne grandiront pas beaucoup et sa se serai dommage surtout que cet formation corporel est loin d'etre ton épreuve la plus dur.

je te laisse a ton immagination si tu as des question tu regarde mon profil tu y trouvera mon mail ou en MP sa marche aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jareth
Chevalier d'Or de la Vierge
Chevalier d'Or de la Vierge
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 33
Localisation : partout ou je doit aller
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Level:
6/50  (6/50)
HP:
1250/1400  (1250/1400)
Cosmos:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Sam 3 Fév - 5:42

ca part bien ton histoire j'aime je croi que je vais bien suivre tes recits study

bon seb je te rejoin ou pour la suite Neutral
ca sera pas trop dur au moin pale

bon je sort lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jarethtitanleonin.skyblog.com
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mer 7 Fév - 10:39

Et voici le premier de mes posts concernant l'entrainement!!
PS: ne t'inquiète pas antares, concerant les deux autres disciple, je ne les oublie pas mais je les feraient rentrer en scène plus tard.


Elrich se demandait ce que lui réservait son maître; Emmitouflé dans un manteau bien chaud il regardait Camille d'un air curieux.

- Dis moi Elrich, ou compte tu aller vétu de la sorte?
- Aller nulle part mais rester dehors non?
- Si tu veut vraiment t'habituer à ce climat, et il faudra t'y habituer, tu doit l'affronter et forgé ton corps à l'endurer.

Elrich n'y croyait pas; aller t-il réellement devoir affronter ces températures glaciaires? mais garçon discipliné et habitué à obéir s'y résigna.
- Très bien maître

Remontant dans sa chambre il retira bon nombre des "épaisseurs" qu'il portait avant de redescendre vétu uniquement d'un jean, d'un pull, de gants ainsi que de bottes fourrées.
Un léger vent se leva que le jeune garçon senti passer, ayant l'impression que le froid le saisissait comme s'il été nu.
Comme il se grelottait en se frottant les bras afin de se réchauffer; Son maître lui dit:

- Si tu as si froid que cela, nous devrions commencer sans tarder ton entrainement; cela te réchaufferas.
- bien maître
- Nous allons commencer par courir 20 km, en route.

Et ainsi commença l'entrainement du garçon. Tandis qu'ils courraient, le garçon, même s'il avait quelque peu l'habitude de courir dans le froid n'avait jamais couru dans de pareils conditions; Au fait de courrir dans la neige ou chacun de ces pas s'enfonçait l'épuisait plus vite, s'ajoutait le fait que chaque inspiration de cet air glacé lui brûlait véritablement les poumons.
Courageux et déterminé il tint malgré tout les 15 premiers kilomètres, s'écroulant malgré tout de tout son long dans la neige, exténué, à bout de souffle et de force.

- Je n'en peut plus maître, je suis épuisé.

- Peut être mais il va falloir te surpasser; Allez debout maintenant.

- Bien maître

Puisant dans ses dernières forces, il se leva, couru encore quelques mètres avant de retomber lourdement dans la neige.

- Bon, la maison est à encore quelques kilomètres par là bas, je t'y attendrai mais je te conseille de ne jamais oublier ceci; A de tels températures même les gens du pays ne font pas long feu à rester dehors par un temps pareil.....

Puis, tournant le dos il s'en alla continuant sa course, et laissant le jeune garçon seul à son sort.
Prenant son courage à deux mains, Elrich rassembla toute sa volonté afin de se relever et poursuivre
son entrainement. Chacune de ses foulées se faisait de plus en plus douloureuse, il manqua de chuter à plusieurs reprises mais se reprenant il se relevait et continuait.
Finalement il parvint à arriver jusqu'à la cabane ou son maître l'attendait, appuyé contre le mur. A bout de souffle il le rejoignit.

- Eh bien tu y finalement parvenu; reprend tranquillement ton souffle et allons déjeuner.

Ayant difficilement repris son souffle, luttant pour ne pas s'écrouler, il rentra diner, les muscles des jambes endoloris. Après avoir déjeuner il suivit son maître à l'extérieur, derrière la maison, ou était entreposé du bois ainsi qu'une hache posée sur un billot. Camille désigna la pile de bois.

- Voilà ton travail pour aujourd'hui; Avant ce soir, je veut que tu ai coupé en rangé dans la remise tout ce bois.

Elrich regarda la pile de bois d'un air dépité mais s'attela à la tâche; Il avait déjà eu à couper du bois dans son village mais jamais autant et surtout en étant si fatigué. Malgré tout il se mit au travail sans
sans rechigner. Ayant commencé vers les midi il lui fallu toute la journée ainsi qu'une grande partie
de la soirée pour terminer. Il rentra le bois et monta se coucher sans même prendre le temps de diner. Il mit un certains temps à s'endormir, les mains presque en sang, écorchées et gelées; Tout son corps le faisait souffrir atrocement.

- Debout Elrich, c'est l'heure de ton entrainement.
- Déjà?
- Comment déjà? tu as dormi un jour entier! Allez debout, je t'attends en bas.

J'ai dormi un jour entier? incroyable!


Se levant il vit que ses mains étaient bandées, il s'habilla et descendit pour son entrainement.
A partir de cet instant, Camille le leva chaque matin pour son entrainement; Elrich ne rechignait jamais à la tâche, malgré le froid et la douleur s'appliquant à son travail.
La seule chose pour laquelle, il se plaignait allant même jusqu'à tenté de s'esquiver était le moment du bain!!
Cette seule pensée le faisait frissonner; Devoir se tremper dans cette eau glacée lui était plus douloureuse que tous les efforts qu'il avait à fournir, mais Camille insistait tout les jours pour qu'il prenne un bain.
Au bout d'une semaine d'entrainement à ce rythme, Camille lui proposa un marché.

- Nous allons faire quelque chose Elrich, Chaque jour au moment de ton bain, tu devras tenter de me porter ne serait-ce qu'un coup pour en être dispensé; Est tu d'accord?

Souriant à pleine dents il répondit

- Pas de problème.

Ainsi ses journées se déroulaient toutes de la même façon:
Il se levait le matin et partait courir seul ou avec son maître; Puis il déjeunait tandis que son maître lui parlait des devoirs d'un chevalier, d'Athéna, ainsi que de tout ce qui avait attrait au combat. Puis après le déjeuné il devais soit couper du bois ou alors faire des exercices de tractions, d'abdominaux , pompes ou bien d'autre encore....
Le soir tombé, il se rendait au bord de la rivière en compagnie de son maître pour le fameux combat qui devait décider de son bain; Malheureusement pour lui il finissait toujours roué de coups et à l'eau.
Puis au diner, quand il n'était pas épuisé au point de s'endormir dans son assiette, Camille continait de lui enseigner tout ce qu'il savait sur les chevaliers et le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mer 7 Fév - 11:23

Trés bien trés jolie post, tu ne va pas trop vite c'est parfais on en ai a quelques semaines d'entrainement. Bon et bien ce début de formation a commencer a forger ton corps malgrés tout tu passe level 2 et tu gagne +200HP. (ouai on a bien dis que c'était le début).

Bon pour la suite je pense que je n'ai pas grand chose a rajouter, je te fais confiance pour "tes deux adversaire, tu les fais rentrer quant tu veux", Humhum comme tu veux on va en finir avec ta formation corporel, selon ta motivation tu me fini ce premier test en 1 ou deux post (ou plus si tu es super motiver), on passera ensuite au cosmos un peut.

Donc sur la fin de ton dernier post tu nous fais bien comprendre que maintenant tu es totalement habituer au climat (course, bois, bain) ne sont plus qu'une formalité pour toi (cela fera 1mois 1mois 1/2 d'entrainement a peut prés) sa suffit largement.

Le pir reste a venir mon amis, bon courage et continue comme cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jareth
Chevalier d'Or de la Vierge
Chevalier d'Or de la Vierge
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 33
Localisation : partout ou je doit aller
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Level:
6/50  (6/50)
HP:
1250/1400  (1250/1400)
Cosmos:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Jeu 8 Fév - 10:44

j'aime bien c'est tres detaillé et tout... tu est meilleur que moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jarethtitanleonin.skyblog.com
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Ven 9 Fév - 11:11

Meilleur je crois pas, j'ai juste un style différent. Et puis j'aurais jamais la patience d'imager mes post comme tu le fait.
Et pis perso j'aime beaucoup ton style.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jareth
Chevalier d'Or de la Vierge
Chevalier d'Or de la Vierge
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 33
Localisation : partout ou je doit aller
Date d'inscription : 25/12/2006

Feuille de personnage
Level:
6/50  (6/50)
HP:
1250/1400  (1250/1400)
Cosmos:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Sam 10 Fév - 5:38

merci c'est gentil Embarassed je me donne du mal pour ca Cool
bon alors on est doué tous les 2 lol!
j'ai hate de lire la suite study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jarethtitanleonin.skyblog.com
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mar 13 Fév - 3:24

Voila donc la première partie de la suite de mon entraînement physique:


A poursuivre sur ce rythme, il fallu au jeune garçon environ un mois et demi afin de s’habituer un peu mieux au climat et à ses durs entraînements et de ne pas s’écrouler totalement épuisé tous les soirs. Au bout de deux mois, un matinn ou il se leva comme à son habitude pour rejoindre son maître, son dernier l’attendait avec un petit sourire qui pouvait en dire long sur ses intentions .

- Qui a t’il maître ?
- Comme je vois que tu commence à être dans un bon rythme, on va un peu corser les choses
- Qu’entendez vous par là ?
- Et bien pour commencer, on va doubler la distance et rajouter une grande surprise.
- une surprise ? laquelle?
- Oui, tu verras en temps voulu

Ainsi comme à leur habitude, il s’en furent sur les terres glacées afin de commencer leur entraînement ; Les premiers kilomètres n’étaient pas compliqués pour le garçon, car avec le temps, il avait prit l’habitude de parcourir cette distance, et étrangement le reste de la distance ne lui posait pas non plus vraiment de problème ; Bien sur il sentait bien que ses jambes le faisait souffrir mais tant qu’il avait du souffle, il endurait du mieux qu’il pouvait cette douleur. Plus d’une fois déjà durant les deux mois qui s’étaient écoulés il avait eu à se rappeler les paroles de son maître au sujet de ce froid qui pouvait tuer et cela lui avait toujours permis plus ou moins de se ressaisir. Au terme d’une distance qui lui paru bien supérieure à ce qui était prévu, ils arrivèrent face à un immense bras de mer d’ou il pouvait voir en face un glacier magnifique, ce décor aussi dépouillé soit il ne cessait de fasciner le garçon par son imposante splendeur. Sur le bord du rivage se trouvait une petite barque faite de bois et de peau d’animaux, un de ces barques typiques des habitants de la région qu’il nommait kayak.

- Et voilà la surprise elrich, la suite des festivités se trouvent en face.
- En face ? qui a t’il en face ?
- Tu verras quand nous y seront, en route
- Bien maître.

Montant à bord du frêle esquif, Elrich prit les rame et ils se mirent en route ; Le courant ne semblait pas vraiment fort mais il du tout de même lutter pour garder le cap.
Ci et là, tout autour d’eux flottaient plusieurs iceberg de taille assez massives, dont certain abritait même des colonies de phoques, ces drôles d’oiseau à la fois si maladroit sur terre et gracieux une fois plongés dans ces eaux glacées.
Elrich rama ainsi pendant un temps qui lui semblait interminable sentant ses épaules s’alourdir ; Son maître se contentait d’observer le paysage alentour le visage fermé mais en même temps emplit d’une étrange nostalgie comme si le simple fait de se trouvait là lui rappelait de lointains souvenirs.
Finalement ; Elrich ne sachant pas dire au bout de combien de temps, ils arrivèrent sur la rive opposée, débarquèrent et tirèrent le kayak à terre.
Après avoir débarqués, il marchèrent un petit moment dans ce nouvel endroit, en faisant le tour des lieux Elrich put se rendre mieux compte de l’endroit ou il se trouvait ; Ce n’était ni plus ni moins qu’une île, une immense surface gelée séparée du continent par un bras de mer, il n’y rien sur ce morceau de terre gelée, rien à partes de vue que de la glace, de la glace et encore de la glace ; Au milieu de cette étendue glacée, se dressait tout de même comme un grand glacis.
Ils se dirigèrent vers le glacis qui se trouvait non loin de là ; Camille n’avait pas décroché un mot depuis leur arrivé en ces lieux et Elrich s’était bien gardé lui aussi de lui poser la moindre question, après tout son maître savait se qu’il faisait et s’il étaient là ce n’était pas sans raison.
Arrivé au pied du glacis, Elrich ne vit rien de bien extraordinaire, sinon un détail qui attira son attention ; Une sorte de grosse boite qui se trouvait non loin de là.

- Bien Elrich, je vais t’expliquer ce que j’attend de toi à présent ; Je t’ai déjà enseigné presque tout se qu’il y a à savoir sur Athéna et sur le rôle de nous autre chevalier et tu t’est entraîné dur afin de forger quelque peu ton corps. A partir d’aujourd’hui tu vas commencer vraiment à t’entraîner comme un aspirant chevalier. Suis moi.

Ils se dirigèrent vers la caisse, la dépassèrent avant de s’engouffrer dans une sorte de grotte à même le glacis. L’entrée n’était pas très grande mais suffisamment pour qu’un homme y pénètre, le chemin à l’intérieur semblait s’enfoncer très profondément au cœur du glacis mais en fait il ne faisait que descendre ce qui rendait le chemin assez dangereux.
Parvenu en bas, ils se retrouvèrent dans une grande cavité comme une grande chambre ou il n’y avait rien en dehors d’un trou taillé à même la glace d’ou l’on pouvait voir la mer.

- Et voici notre nouvelle demeure Elrich et le lieu de tes entraînements à venir
Ici maître ?
- Oui

L'endroit n'avait plus rien d'accueillant, bien au contraire et le garçon sentit aussitôt qu'à partir de cet instant, sa vie allait changer encore plus radicalement que jusqu'à lors.
La première nuit qu'il passèrent dans cet endroit fut assez difficile car un froid permanent y régnait, certes moins dur qu'au dehors mais tout de même bien présent.
Lorsqu'il se leva le matin encore un peu engourdi par la nuit qu'il venait de passer, il trouva son maître debout près de lui qui lui faisait signe de se dépécher. Ce matin il lorsqu'il partirent pour courir, elrich ne pansait pas un instant qu'il souffrirait autant, lui qui s'était préparé à parcourir environ 40 à 50 km ne se doutait pas un seul instant qu'il aurait à faire au minimum le double de cette distance. Une fois de plus, plus que le manque de souffle, ce fut les douleurs aux jambes qui le tiraillait en permanence et le faisait souffrir. Une fois qu'ils furent sur le chemin du retour, Elrich nota soudainement un détail qui lui fit plaisir: Il n'y avait aucun arbre à proximité, donc pas de risque de corvée de bois, et tant pis s'il devait avoir quelque peu froid, il en était ravi.
Ce ne fut qu'une fois qu'ils furent rentrés et que son maître lui eu expliqué ce qu'il aurait à faire qui déchanta; En effet son maître avait prévu pour lui une épreuve toute particulière.
Le conduisant jusqu'à une grotte non loin de la leur, il se retrouva devant un véritable mur de glace avec une pioche à la main, et pour devoir de creuser un tunnel d'au moins 50 mètres à travers ce pan de glace et de rassembler tous les morceaux de glaces en un même endroit.
Entourant ses mains de bandage et sans rechigner il se mit au travail.

Camille fut quelque peu surpris non pas tant par ce garçon qui exécutait la moindre tâche sans se plaindre et avec sérieux et application mais plus par les progrès qu'il avait fait jusque là; Elrich avançait tout de même assez vite malgré la course qu'ils venaient de faire.
Au bout de plusieurs heures, quand il eu accompli sa tâche, Camille lui demanda de se reculer d'une
bonne vingtaine de mètre du mur et de se tenir près. Elrich ne comprenait rien mais il optempéra, son maître s'approcha de la paroi, se baissa et ramassa un morceau de glace parmi le tas de ceux que le garçon avait extrait de la paroi.

- Je vais te lancer ce morceau de glace, tu devras l'éviter et puis j'accélèrerais petit à petit, compris.
- Oui maître
- C'est parti......

Le soir même lorsqu'il se coucha le jeune garçon n'avait jamais eu aussi mal de toute sa vie se dit il,
l'exercice lui avait semblé facile au début mais quand son maître accéléra et que les premiers morceaux de glace l'avait touché, lui infligeant une telle douleur qu'il crut s'être brisé un os, Camille lui avait ordonné de se relevé et de continuer encore et encore.......
Il toucha sa joue, celle ci était enflé et douloureuse, en fait tout son corps était couvert de bleues et de coups et le faisait souffrir atrocement; Malgré tout, la fatigue était plus forte encore et malgré la douleur, il s'endormit......

Le lendemain quand Camille vint le réveiller, il sentait encore la douleur de la veille sur tout son corps ce qui ne facilita pas la course ni les sempiternelles séries d'abdominaux et de pompes; Lorsqu'il fut revenu dans la grotte pour la suite de des exercices il tomba à genoux.
Là, devant ses yeux, il ne pouvait y croire; De la cinquantaine de mètres qu'il avait creusé la veille, il ne restait tout au plus qu'une dizaine de mètres, comme si la glace s'était reformée d'elle même. Découragé et abattu, il se mit à verser des larmes qui coulaient le long de ses joues.

- Et alors, tu n'as donc rien retenu de ce que je t'ai enseigné?
- Pardon?
- Les chevaliers d'Athéna sont l'ultime rempart de cette terre contre les forces du mal; Quelle que soient les épreuves à endurer ils se relèvent et les affrontent, et toi qui aspire à devenir l'un d'entre eux tu t'effondre devant la moindre difficulté? Debout à présent et au travail à moins que tu veuille rentrer chez toi et faire honte à ton père!!

Essuyant ses larmes du revers de sa main, il se leva fixant avec haine son maître puis le pan de mur, attrapa sa pioche et attaqua avec hargne et fureur la paroi glacée. Il creusa avec hargne se s'arrétant pas un instant malgré la douleur qui le tiraillait. Une fois qu'il eut accompli son travail, il posa sa pioche et se mit en position prêt pour la suite; Camille s'approcha du tas, prit un morceau et le lança.....

Camille sortait de la grotte portant le jeune garçon inconscient sur son dos, il le ramena jusqu'a sa couche, le posa et resta un certain moment à l'observer; Il n'en revenait pas, le garçon avait esquivé bon nombre des projectiles et même lorsque certains le touchaient, il s'était relevé n'ayant rien perdu de l'ardeur qui brûlait dans ses yeux à tel point qu'après qu'il soit si épuisé qu'il ne puissent plus bouger il avait commencé à frapper du poing tous les projectiles qui lui était envoyé jusqu'à ce que roué de coups et de fatigue il s'était évanoui debout.
Camille souriait à présent en le regardant, ce garçon possédait quelque chose, en lui quelque chose qui le porterait sans doute loin….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mar 13 Fév - 7:04

Bien c'est un post intéressant, j'aime bien la notion du glacier qui se reforme c'est bien trouver.
Parlons de la suite, je vais te donner deux choix.

1) tu continue ton nouvel entrainement avec Camille et tu nous montre les progrés que tu fais. Tu rencontrera 2 personnes , promis chevaliers eux aussi et qui te vont te tester (tu sortira perdant trés rapidement du combat), cette defaite te donnera la force de continuer ton entrainement encore plus qu'avant et tu nous montrera comment tu te relève de cet defaite etc...

ou

2) Tu rencontre un matin sur la zone d'entrainement ces 2 personnes, l'un deux te portera un coup a une vitesse et puissance que tu n'aurai pu immaginer. Une fois parti ton maitre va te demander de briser ce mur de glace a main nu. Il va t'explique que la force physique est insuffisante pour cette épreuve, tu trouve cet exercice impossible et Camille brisera lui meme le mur. A partir de la un nouvel entrainement va commencer celui de ton cosmos. Explique nous quel exercice camille te confie pour que tu decouvre ton Cosmos. (note importante, ton cosmos sera brulant et non glacer).

Tu est level 4
+500Hp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mar 13 Fév - 7:44

Ainsi pendant plus de deux ans et demi, ce fut le quotidien du jeune garçon, le temps passait et il devenait plus fort, plus résistant et plus rapide. Camille le laissait en totale autonomie pour tout ce qui concernait une bonne partie de son entraînement comme la course, et les exercices physique, n'intervenant que lors des entraînements au combat.
Tout au long de ces années, Camille avait imposé au jeune garçon toute sorte de nouvelles épreuves: Il devait traîner des blocs de glace sur des kilomètres, nager sous la glace, faire des trous à coup de poing dans la glace et toutes sortes d'épreuves toutes aussi difficiles et dangereuses. Plus d'une fois il avait failli y laisser sa vie mais il s'était toujours repris en main même si une ou deux fois son maître avait du intervenir en personne pour lui sauver la vie, comme ce fameux jour ou il était resté bloqué sous la glace et ne parvenait pas à en sortir, manquant de se noyer jusqu'à ce que son maître vienne le sauver, inconscient et plus mort que vif.
Il lui fallu un petit moment avant de se ressaisir, de se remettre de cette confrontation avec la mort mais cela l'avait endurci et conforté dans la voie qu'il c'était fixé.
Arrivé au terme de cette dure période ils prirent enfin le chemin du retour, tout le long du chemin, Camille n'avait pas dit un mot, fixant comme souvent il le faisait le paysage qui défilait sous leurs yeux. Elrich avait lui aussi appris à s'émerveiller de ce paysage ou se mélait à la fois la beauté de la pureté immaculé et la dure froideur de la mort toujours planante de ces lieux; De plus il regrettait quelque peu de devoir quitter ces lieux ou tant de choses lui étaient arrivés.
Une fois parvenu en vue du cabanon ou ils vivait naguère, il s'inquiétat de voir fumer la cheminée de la maison, comme Camille semblait ne pas s'en inquiéter plus que ça, il ne se posa pas plus de question et continua son chemin.
Arrivé devant leur demeure, il poussa la porte et découvrit à l'intérieur deux hommes, ou plutôt deux garçon sans doute à peine plus vieux de quelques années que lui.

- Elrich, je te présente Sivis et Ryss, comme toi ils sont des aspirants chevaliers qui s'entraînent avec moi depuis un peu plus longtemps que toi.

Elrich s'avança afin de saluer les deux garçons
- Je suis ravi de vous rencontrer

Les deux garçons le détaillèrent du regard; Sivis était visiblement le plus âgé des deux, de grande taille, il était bâti tel un colosse, les muscles saillants et les pommettes hautes il semblait très carré; Les cheveux très courts, noirs comme ses yeux, il donnait un sentiment véritablement intimidant et les nombreuses cicatrices qu'il portait ne faisait que renforcer ce sentiment.
Sivis quand à lui semblait plus proche physiquement d'Elrich, les cheveux courts lui aussi mais d'un
brun clair et un visage fin lui donnait un air de rapace, plus encore si l'on considérait ses deux grands yeux marron tels les yeux d'un aigle qui semblait voir à travers le jeune garçon.
Elrich se sentait mal à l'aise mais d'un autre coté content de ne plus être seul en ces lieux.

- Nous ne vous attendions pas si tôt maître, y a t'il un problème?
- Non aucun problème, Elrich ayant terminé la première partie de son entraînement, nous sommes rentré tout simplement.
- Il à déjà terminé la première partie?

Les deux garçons se regardèrent avec étonnement, Elrich ne comprenait pas vraiment ce qui s'était passé mais il était évident que les paroles du maître avaient eu l'effet d'une petite bombe.

- Elrich tu devrais aller te reposer maintenant, demain nous attaquons une des parties les plus difficile de ton entraînement
- Bien maître

Il monta se coucher en saluant au passage ses deux nouveaux co-disciples, qui le fixait d'un regard mélé à la fois de curiosité, d'envie et de colère. Il ne comprenait pas pourquoi et puis de toute façon il était à la fois si content de ne plus être seul et si fatigué qu'il monta se coucher sans se poser plus de question que ça.
Le lendemain il se leva à l'aube comme à son habitude, se prépara et parti s'entraîner, à son retour son maître l'attendait.

- Bien, suis moi nous allons rejoindre tes camarades.
- Compris maître

Ils marchèrent un petit moment, jusqu'à un petit promontoire d'ou ils pouvaient observer en contrebas Sivis et ryss qui s'entraînaient au combat; Elrich était stupéfait par la force et la rapidité des deux garçons, ils se déplaçaient avec tant de vivacité et de souplesse!
Elrich ne manquait rien du combat, à un moment, sivis attrapa Ryss par le bras et le projeta contre mur de glace, se dernier s'y écrasa avant de tomber à terre; tandis qu'il se relevait quelque peu groggy Sivis ne bougeait plus, il se tenait face à lui les yeux fermé.

- Que fait il maître?
- Observe attentivement

Elrich concentra toute son attention sur Sivis, ce dernier ne bougeait pas mais il distingua comme un léger halo lumineux qui enveloppait le corps du garçon, ce dernier se mit lentement en position d'attaque, tint la pose un instant tandis que la lumière était toujours présente autour de lui; Puis soudainement, il ouvrit les yeux, et se jeta à l'assaut de Ryss.
Ce dernier à peine remis eut à peine le temps de se jeter sur le coté et de rouler afin d'éviter l'attaque; Un bruit assourdissant se fit entendre, et de la poussière et de la fumée montèrent de la paroi. Elrich descendit de son promontoire; En quelques sauts, il se retrouva en bas et couru vers le lieu du combat ou la fumée commençait à se dissiper. Là, sous ses yeux ébahi il vit Sivis face au mur de glace dans lequel se trouvait à présent un énorme trou. Elrich n'en revenait pas, lors de ses entraînements il avait déjà eu à frapper dans des parois glacées mais il n'avait jusque là réussi qu'a faire de gros trou en s'y prenant à plusieurs fois; Et ce garçon, certes plus grand que lui mais de quelques années seulement avait carrément explosé la paroi, et puis quelle était cette aura lumineuse
qui l'entourait un instant avant?

- Ce que tu vient de voir est possible grâce au cosmos
- Le cosmos? c'est quoi?

-je vais t'expliquer. Comme tu le sait probablement déjà, les astres, tout comme le soleil brillent car ce sont de gigantesques réacteurs thermonucléaires, Une température de plus de quinze millions de degrés et une pression colossale permettent un tel phénomène; Les autres astres de notre système solaire comme la terre n'ont bien sur pas cette capacité de rayonnement, et ne brillent que grâce à la lumière du soleil.
[color=blue]- Jusque là je comprend

- Cependant tu sais aussi que ces planètes sont nées du big ben lors de la formation du système solaire plus précisément du soleil et du cosmos et donc on peut dire que la terre est un enfant du cosmos.
- oui
- Voilà pourquoi après ces milliers d'années, la vie sur la terre porte en elle des traces du big ben qui dorment dans la matière qui forme tout animal, tout végétal et même tout minéral; Ainsi en est il de l'homme lui-même. Mais seulement une infime poignée d'homme ont pu prendre conscience de ce potentiel et très peu encore ont réussi à le révéler et encore moins d'homme parviennent à maitriser la source de pouvoir explosif engendré par cette trace, car pour le maîtriser il est indispensable de posséder deux choses essentielles: un esprit et une volonté capable de réveiller cette puissance et de l'apprivoiser et un corps capable de la supporter. Une fois réuni ces deux conditions, tu seras capable de contrôler et d'utiliser cette force que l'on nomme cosmos.
- Et les hommes qui y parviennent deviennent des chevaliers?
- Oui, et si leur cœur est pur et qu'ils sont choisit, ils deviennent des chevaliers d'Athéna.

Elrich ne semblait pas tout saisir de ce que lui disait son maître et ce dernier le sentit au regard du garçon.

- je sens que tu as du mal à saisir ce que je te dis alors tu vas voir


Il appela Ryss; le garçon s'approcha de son maître.

- Maître?

- Je voudrais que tu te battes contre Elrich en duel, afin qu'il se rende compte des possibilités qu'offrent la maîtrise du cosmos. Tu est d'accord Elrich?

- Oui maître.


Les deux garçons se mirent en position se faisant face; Chacune de leurs gardes était presque parfaite ne laissant apparaître que très peu de failles.
Elrich avait retenu ce qui s'était passé tout à l'heure et ne comptai pas laisser à son adversaire le temps de concentrer son cosmos pour l'attaquer.
Il couru donc sur son adversaire, prit son élan et sauta; il plongea sur son adversaire le pied en avant
afin de le frapper de toute sa force; Ryss ne bougea pas un instant et Elrich pensait l'atteindre facilement quand au dernier moment ce dernier esquiva vif comme l'éclair, laissant Elrich frapper dans le vide. L'instant d'après, Ryss était à nouveau sur lui et lui balança un violent direct à l'estomac qui l'envoya à plusieurs mètres en arrière; Elrich ne tomba pas restant à glisser sur ses jambes, à peine eut il repris son souffle et son équilibre que Ryss était déjà devant lui enchaînant coup sur coup; Même s'il réussi à esquiver les premier coup il dut rapidement se mettre en garde et s'y maintenir encaissant du mieux qu'il pouvait les coups de son adversaire. Au bout d'un moment tout de même, lassé d'encaisser sans rien dire il se décida à contre attaquer d'un crochet du droit au visage; Ryss l'esquiva sans problème en se baissant et envoya au garçon un puissant uppercut qui l'envoya valser plusieurs mètres en arrière. Complètement sonné, Elrich parvint à se rétablir et retomber sur ses pieds. A peine eut il posé le pied au sol qu'un autre coup sembla lui déchirer les entrailles l'envoyant s'écraser inconscient à plus d'une dizaine de mètres.....

- Courage Elrich, tu vient de faire un pas de plus vers ton destin de chevalier; Si tu garde foi en toi et en ce que tu crois, tu réussiras.

Elrich se réveilla le corps encore endoloris des coups de la veille, il sentait encore la violence tu coup que lui avait porté Ryss.
Mais autre chose le marquait plus encore, plus que la force et la vitesse de son adversaire, c'était la voie qu'il avait entendu dans son sommeil cette voie prononcé par cette belle inconnue aux cheveux longs. Même s'il n'avait pas vu son visage il y à une chose qu'il n'avait pas oublié et qu l'avait marqué: La sensation de bien-être, de chaleur et de paix qu'il avait ressenti en présence de cette mystérieuse femme.
Le combat n'avait duré qu'un instant et Elrich s'était fait balayé comme un fétu de paille, cette puissance nommé cosmos était véritablement incroyable et il se jura de la maitriser afin de se rapprocher plus encore de son but, respecter la promesse qu'il avait faite à son père.


Dernière édition par le Mar 13 Fév - 12:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mar 13 Fév - 7:48

Je suis désolé si mon post diffère quelque peu de ce que tu voulait, mais je l'avait écrit avant de lire tes instructions, si cela pose vraiment problème, dis le moi que je l'édite afin de me conformer à ce que tu veut.
PS: je comprend pas trop pourquoi un cosmos brulant mais bon,je ferais avec.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mar 13 Fév - 11:39

bien je vois ca, sa ne me dérange pas beaucoup néanmoins si tu peut continuer ton histoire, dans l'esprit de ce que je t'avais mis avant cad un combat avec l'un des deux autres chevalier et ton initiation par camille au cosmos.

Ton prochain post va donc parler de la découverte du cosmos, tu ne le maitrise pas et tu vient juste d'en entendre parler, donc Camille va te mettre dans une situation ou seul la force du cosmos peut te sauver, cette situation peut être périlleuse (cf exemple sur mon initiation) ou non. On est donc sur la découverte du cosmos cad que tu ne l'utilise pas volontairement mais uniquement grace à la force de tes émotions (haine etc... tu connais saint seiya je vais pas te faire un cours).


note: si j'ai insinuer que ton cosmos découvert serra chaud c'est parceque étant un futur chevalier de type glace pardon de l'experssion ce n'est qu'en maitrisant ton cosmos que tu pourra creer du froid, donc pas au début.

Voila bon courage et pense a ajouter un peut plus l'esprit saint seiya.


Level 5
+250Hp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mar 13 Fév - 12:40

Voilà, j'ai édité la fin de mon post pour me conformé à tes instructions.
Pour les prochains post je suivrai ton idée pour l'éveil au cosmos (de toute façon je comptai faire comme cela... ^^)

Pour ce qui concerne le cosmos, ma question n'était pas de savoir pourquoi mon cosmos serait brulant au lieu de glacial mais simplement s'il ne pouvait pas être neutre.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mer 14 Fév - 0:44

A moins que je ne me trompe, un cosmos est brulant a la base et creer de la chaleur en tout cas c'est se qui ressort de Saint seiya, mais si tu veux que ton cosmos a toi ne dégage ni chaleur ni sensation glacé, c'est ton personnage donc si tu veux être "neutre" bien que je n'en vois pas l'intéret et bien comme tu veux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Mer 14 Fév - 2:40

Non, pas de souci, je voulais juste savoir si cela était courant mais si tu me dis que le cosmos est brulant, je ferais avec.
merci pour les précisions en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Dim 18 Fév - 14:27

Quand il redescendit de sa chambre, il n’y avait personne dans la maison. Sans se poser plus de question, il se dirigea vers le l’endroit ou il se trouvait la veille ; Il ne s’était pas trompé, son maître ainsi que les deux autres disciples s’y trouvaient déjà occupé visiblement à méditer. Il s’approcha d’eux.

- je vois que tu as repris connaissance Elrich ?
- Oui maître.
- Vraiment désolé pour hier, j’espère ne pas y être allé trop fort
- Non ça devrait aller

Mais au regard complice et entendu que s’échangeaient les deux disciples Elrich senti que Ryss n’était pas véritablement sincère dans ses excuses.

- Ce que nous faisons là est la base de la voie vers la découverte de ton cosmos ; laissez-nous sil vous plait
- Oui maître

Les deux disciples s’en allèrent laissant seuls le maître et son élève. Camille l’emmena vers la paroi de glace que Sivis avait percé la veille.

- Le cosmos se développe essentiellement à la force de tes sentiments et de ta volonté ; que vois-tu devant toi ?
- Un mur de glace
- Non, il faut que tu visualises au delà de ta cible, ton objectif n’est pas de détruire un mur de glace mais d’avoir la volonté de détruire chacun des atomes qui constituent cette paroi. Essaie

Elrich ferma les yeux visualisa le pan de mur et tandis qu’il ouvrit les yeux il frappa de toutes ses forces ; Tout ce qu’il réussit à faire c’est se blesser gravement à la main.

- Eh oui! Tu peux être aussi fort que possible, le corps à ses limites et il y à des choses que même le corps ne peut accomplir ; Le cosmos lui n’a pas de limite quant à ses possibilités
- Je comprends maître

Ainsi pendant des semaines, il s’entraînait ardemment à éveiller son cosmos tout en continuant d’entraîner son corps ; Les choses n’étaient pas toujours faciles et Sivis et Ryss ne rendaient pas la tâche facile au jeune garçon, cherchant sans cesse des façons de le perturber dans son entraînement ou le rouant de coups sans pitié lors des entraînements au combat.
Il était souvent découragé et au bord de l’abandon mais à chaque fois il se ressaisissait et poursuivait son entraînement.
Camille voyait bien tous les efforts que fournissait le jeune garçon sans parvenir à ses fins ; Il gagnait encore en force et en rapidité mais ne parvenait pas à éveiller son cosmos même s’il le sentait là, enfouie au plus profond de son élève, ne se dégageant que par de très timides soubresauts sous l’effet d’émotions violentes ; Mais ces petites montées de cosmos étaient totalement infimes et incontrôlées ; Camille les percevaient à peine et Elrich n’en avait absolument pas conscience…..
Un jour alors qu’il s’entraînait seul comme à son habitude à courir avec des poids attachés au pied, il fit un détour de son parcours habituel afin de se changer les idées. Beaucoup de choses lui trottaient dans la tête, il ne comprenait pas pourquoi il ne parvenait pas à éveiller son cosmos, pourquoi Sivis et Ryss se montraient si dur avec lui et pourquoi……
Soudain, alors qu’il n’avait pas attention qu’il se trouvait sur une couche de glace plutôt fine, cette dernière se brisa sous ses pieds l’envoyant droit dans la mer glacée ; Il n’eut que le temps de retirer ses poids et se diriger vers le trou par lequel il était tombé qu’une violente lame de fond l’emporta sans qu’il puisse opposer aucune résistance ; Quand la lame fut finalement apaisé et qu’il put à nouveau nager, il tenta de se diriger vers le trou mais ne parvenait pas à le retrouver et savait qu’il manquerait de souffle bien avant de retrouver l’endroit. Il se décida à trouver une fine couche de glace afin de la briser mais n’en trouva pas, alors finalement résolu il remonta jusqu’à la glace et frappa un grand coup, ce qui n’eut aucun effet, il réitéra la chose encore et encore sans succès hormis le filet de sang qui s’échappait de son poing, se diluant dans l’océan.
Il commençait à manquer d’oxygène et à perdre connaissance mais il tenait bon et continuait à frapper et à frapper de toutes ses forces dans la glace sans aucun résultat ; dans un dernier sursis de conscience, il rassembla encore une dernière fois toutes ses forces, bandant ses muscles au maximum et frappa une fois de plus le mur de sa prison……..
Rien ! Elrich, sombra doucement dans l’inconscience, lentement, comme enveloppé d’un doux hâle de bien être ; Il ne ressentais plus rien, ni le froid, ni la douleur de sa main ; il ne régnait plus que douceur et repos, calme et silence.

Est-ce la fin ? je suis si bien, je ne ressent plus rien j’ai l’impression de flotter comme si rien ne pouvais m’atteindre.

- Et c’est ainsi que tu compte finir ta vie ?

Une voix ? quelle est elle et quelle est cette douceur que je sens autour de moi. ?

- Alors ?
- Qui êtes vous ?
- Cela n’a aucune importance ; répond à ma question, est ce ainsi que tu compte finir ta vie après t’être si durement entraîné ; cent fois au péril même de ta vie ? Sans rien avoir accompli de tout ce que tu t’était promis.
- Mais j’ai utilisé toutes mes forces, je n’ai plus rien.
- Ne te reste t’il pas ta vie ?
- Ma vie ?
- Oui, ce bien irremplaçable que les dieux ont donnés à tout les êtres humains. Même si tu crois que tout est perdu, tant que la vie est en toi tu est capable de déployer une force sans limite capable de provoquer un miracle qui te porterais au delà de la puissance divine.
- Un miracle ?
- Oui, tant que tu est en vie tu reste en mesure de provoquer un miracle
- Un miracle……

- Oui mon fils, si tu renonce à présent, que deviendra la promesse que tu m’a faîte
- Père ? c’est vous?
- Oui, souviens toi des raisons pour lesquelles tu est parti, de ce pourquoi tu as voulu être chevalier, des sacrifices que tu as fait pour parvenir à ton but……

A cet instant Elrich sentit monter en lui comme une vague de chaleur, une chaleur qui semblait le consumer de l’intérieur et qui se répandait à travers tout son corps.

- Oui Elrich, enflamme ta vie ; Consume ta volonté ainsi que tes sentiments, tes rêves, tes espirs et ta foi afin qu’ils s’élève jusqu’aux cieux et dessinent la voie de ton destin.

Cette chaleur se faisait de plus en plus intense à travers tout son corps ; Elle ne semblait demander qu’à sortir, qu’à exploser. Le garçon tenta de la canalise mais elle débordait littéralement sortant par tous les pores de sa peau.
Il réouvrit soudain les yeux, laissant exploser en même temps cette chaleur qui était en lui….

Camille se trouvait à quelques kilomètres de là supervisant l’entraînement de Sivis et Ryss en attendant le retour d’Elrich; Il ressentit soudainement un cosmos qu’il connaissait bien empli de tendresse et de chaleur mais tout aussi puissant en même temps. Un instant après un nouveau cosmos timide et brûlant s’élevait lentement ; Les deux disciples le ressentirent également, cessant leur entraînement et dirigeant vers leur maître un regard interrogateur.
Ce nouveau cosmos émergeant semblait grandir de plus à plus se faisant de plus en plus puissant et brûlant, et plus encore et soudain il explosa littéralement . Au loin, à travers la blancheur sans fin du paysage, s’éleva soudain une immense colonne de lumière qui déchira la banquise s’élevant dans les airs avant de s’évanouir pour finalement disparaître…..

- Maître ! quel était ce puissant cosmos qui vient d’exploser ?
- Restez ici
- Mais maître….
- RESTEZ ICI !!
- Oui maître

Camille courut en direction de l’origine de ce Cosmos étrange, il avait une certaine idée de son origine probable mais voulait en être certain et le vérifier de ses propres yeux. Quand il arriva sur les lieux il vit un corps étendu sur la glace, le corps d’Elrich, inconscient se trouvait là.
Quand il s’approcha de lui, il resta un moment ébahi devant le spectacle qui s’offrait à ses yeux : Près du corps du jeune garçon, un immense trou béant et fumant dans la glace, sans aucun débris, comme s’ils avaient fondus.
Camille se tint là, devant son disciple le sourire aux lèvres…..


J'ai arrété ici anta, parceque j'avais peur d'aller trop loin et que tu es d'autres directives.
Tu m'excuseras pour le post mais je manquai un peu d'inspiration.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
Admin & Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Localisation : Sur le fofo bien sur......
Date d'inscription : 11/12/2006

Feuille de personnage
Level:
50/50  (50/50)
HP:
9999/9999  (9999/9999)
Cosmos:
499/499  (499/499)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Lun 19 Fév - 1:11

bah c'est pas trop mal c'est une bonne idée sa fais penser a l'histoire de Cygnus mais y a pas de soucis la dessus, tu aurais pu continuer ton post mais bon c'est pas grave.

On continue l'histoire, donc tu t'es enfin éveiller a ton cosmos grace a Athéna (mais tu ne le sais pas encore) et a ton père, ainsi tu es maintenant en mesure d'utiliser ton cosmos, pas a sa puissance maximale mais c'est déja ça.

Dans ton prochain post, Camille va vouloir t'apprendre une technique (ta première) La poussière de Diamant..... bien et c'est la que tout va s'expliquer car dans ce post :

Camille va t'entrainer dans un premier temps a créer du froid avec ton cosmos se qui n'est pas une mince tache car cela suppose de pouvoir controler et diminuer l'activité atomique des particules autour de ton corps. Tu m'explique bien ton entrainement pour atteindre ce froid et bien détailler STP.

Enfin dans un deuxième temps une fois que tu maitrisera le froid Camille va t'enseigner cette technique et tu va devoir t'exercer plusieur fois pour la comprendre. Si j'ai un conseil a te donner pour facilité ta tache"il dois bien avoir un endroit en Alaska ou on peut trouver de la lave...???" non enfin c'est comme tu veux sa pourrai être un bon endroit pour creer un froid.

Bon tu vois tu as du travail, essaye de tout me faire a la suite même en mettant 2 post a la suite parceque je ne te donnerai pas d'autre indications avant que tu ai fais tout cela.

Bon courage Elrich on se rapproche de la fin de ton initiation alors montre moi que tu mérite cette Armure. Wink Wink


Level 5
HP: 1000
Cos: 50

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrich
Chevalier d'argent de Cristal
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 31/01/2007

Feuille de personnage
Level:
7/50  (7/50)
HP:
1200/1400  (1200/1400)
Cosmos:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   Lun 19 Fév - 16:01

première partie de la suite, je me suis arrété juste au début de l'apprentissage de la maîtrise du froid qui ne devrait pas tarder à suivre parceque ça faisait un peu long sinon.



Camille resta un moment auprès du jeune garçon à attendre qu'il se reveille, il ne cessait de regarder
le trou béant que ce dernier avait percé au travers de la glace; Même s'il savait Elrich doué d'un certain potentiel, il ne l'aurait jamais cru capable de déployer une telle puissance et cela le faisait sourire intérieurement.
Plusieurs heures plus tard, Elrich commençait à ouvrir les yeux, il se vit étendu sur le manteau glacé de la banquise sans trop savoir ce qu'il y faisait, sa mémoire semblait lui jouer des tours..........
Puis soudain la mémoire lui revint, la glace, le trou et lui coincé dessous, ces voix qu'il avait entendu, celle de son père et puis cette autre voix qu'il ne connaissait pas, pourtant si douce et réconfortante. Il se leva d'un bond comme prit d'un sursaut soudain et se retourna, il se retrouvait face à un immense trou dans la glace sans trop comprendre....

- Alors tu as enfin repris connaissance?

Elrich se retourna vivement sur lui même et vit son maître qui se tenait non loin de là et qui se dirigeait vers lui. Il était tellement plongé dans ses pensées qu'il ne l'avait même pas remarqué auparavant.

- Maître? alors c'est vous qui m'avez sauvé?
- Absolument pas, tu as réussi seul cet exploit avec l'aide de ton cosmos
- Mon cosmos?
- Oui, ferme les yeux et raconte moi ce qu'il s'est passé sous la glace, à tout ce que tu as ressenti, la moindre de tes émotions

Elrich ferma les yeux et repensa à tout le déroulement de la scène, il raconta donc à camille tout ce qui s'était passé, sa chute, les efforts désespérés qu'il avait fait pour briser la glace, la façon dont il avait pensé abandonner et se laisser mourir; Puis cette voix et cette douce chaleur qu'il ne connaissait pas ainsi que les conseils qu'elle lui avait prodigué; Puis il y eu la voix de son père et tout ce dont il avait alors pris conscience en un instant. Pour finir il raconta cette indescriptible chaleur qui semblait le consumer de l'intérieur pour finalement exploser et puis il s'était évanoui.
Camille sourit.

- et bien je te confirme que tu as réussi à éveiller ton cosmos, félicitation

Elrich se sentit soudain envahi d'un bonheur immense, il avait réussi à éveiller son cosmos, et il avait adoré cette sensation qu'il avait pu ressentir, il avait eu l'impression pendant un instant d'être en harmonie avec l'univers tout entier, de ne faire qu'un avec le cosmos et d'avoir senti sa puissance et son immensité couler dans ses veines.
Camille comprenait parfaitement ce que disais le garçon mais il était tout de même étonné par la sensibilité et la perception du garçon mais plus particulièrement par l'impressionnant cosmos qu'il avait réussi à dégager.

Il rentrèrent jusqu'à la maison tout en continuant de discuter de ce qui s'était passé, car une chose tracassiait le garçon; Si des sentiments comme la confiance l'amour ou la volonté de protéger ceux que l'on aime peuvent être à l'origine d'une telle puissance, il n'osait à peine imaginer ce que des sentiments comme la colère, la haine, la rancoeur et autant d'autres sentiments négatifs et destructeurs pouvaient produire. Camille acquiesça comprenant parfaitement ce que pensai le garçon et que c'était pour ça que les chevalier protecteur d'Athéna se doivent d'avoir une foi absolu en la justice ainsi qu'en la cause qu'ils défendent afin d'avoir une puissance capable de protéger ce en quoi ils croient.
Arrivé jusqu'à leur cabane, ils y retrouvèrent Sivis et Ryss, Camille le laissant seul pour un instant, Elrich, s'empressa d'aller annoncer la bonne nouvelle à ses deux condisciples. Lorsqu'il leur annonça la nouvelle, ce ne fut en rien l'effet auquel il s'attendait; Au lieu de se réjouir pour leur cadet ils se renfrognèrent en le dévisageant curieusement.
Le jeune garçon ne comprenait pas trop se qui se passait mais il était trop fatigué pour chercher à comprendre; Sans mot dire, il monta se coucher épuisé mais pleinement satisfait de lui: un nouveau
monde s'offrait à lui!!

Le lendemain il se leva à l'aube, pour s'entraîner comme à son habitude, chaque jour il s'entrainait
très tôt afin de poursuivre ses nombreux exercices physique.
Puis il rejoignait Camille, Sivis et Ryss pour la suite de leur entraînement; Ce matin là, son maître
le mit à nouveau devant la paroi de glace.
Elrich ferma les yeux et se concentra, il repensa à tout ce qui s'était passé la veille et à tout ce à quoi il avait pensé et ressenti; Il senti de nouveau monter cette chaleur en lui, elle était moins intense mais elle se diffusait à travers tout son corps. Suivant les instructions de son maître qui le guidait il tenta de canaliser toute cette chaleur en la dirigeant vers son poing, quand il la sentit concentrée sur son poing il ouvrit les yeux; la paroi de glace apparu furtivement comme un gigantesque amas de molécule avant de reparaître comme il la voyait habituellement.
Il s'élança dans sa direction et frappa de toutes ses forces; Il y eu un éclair de lumière aveuglant ainsi qu'une grande projection de débris de glace et de poussière, quand le tout ce fut estompé il y avait dans la paroi un énorme trou béant. Se retournant fièrement, Elrich vit son maître souriant mais revit les même regards qui le dévisageait de ses camarades.

Pendant les mois qui suivirent Camille orienta l'entraînement de ses disciples sur la concentration le développement et la maîtrise de leur cosmos; Elrich était très doué et ne mit pas longtemps pour parvenir presque au niveau de ses ainés même s'il perdait toujours ses duels du fait de son manque d'expérience. De son coté le jeune garçon se posait de plus en plus de questions quand à ses ainés, il vivaient ensemble depuis pas mal à de temps et s'entraînaient quotidiennement ensemble sous la tutelle de Camille mais depuis qu'il avait réussi à éveiller son cosmos, il se sentait mal à l'aise en leur présence.

Un jour alors qu'il s'entraînait avec Sivis et Ryss dans un combat à 3 en l'absence de leur maître, Elrich qui se débrouillait de mieux en mieux, parvenant même à repousser les assauts de ses adversaires. Alors que Sivis tenta de le frapper au visage il lui attrapa le poignet tout en esquivant, le fit basculer par dessus son épaule et le projeta sur Ryss qui se déplaçait tentant de passer derrière lui, les envoyant tous deux à terre.
Ils se relevèrent et fixèrent Elrich d'un oeil sombre, il grandir en eux un cosmos étrange et inquiétant, un cosmos menaçant; Il sentait que quelque chose n'allait pas.

- que vous arrive t'il?
- Ne fais pas l'innocent, tu arrive ici en dernier, tu joue les candides gentils et tu viens te battre à notre niveau quand nous luttions encore pour survivre dans cette grotte gelée. Tu nous prend pour des moins que rien?
- Jamais!! je vous est toujours considéré avec le plus grand respect, vous êtes mes ainés
et nous sommes tous ici pour la même chose, devenir chevalier, et nous pouvons y arriver ensemble

- Ne te moque pas de nous petit imbécile, un seul d'entre nous peut prétendre à devenir chevalier au terme de ces années d'entraînement et ce ne seras surement pas toi.
- Un seul d'entre nous? je ne comprend pas
- Menteur! cesse de jouer les innocents, pour toi tout finis ici!!

Les deux garçons se jettèrent sur Elrich, évitant l'attaque du premier, il n'eut pas cependant le temps de parer le coup du second par derrière qui l'envoya à terre sur plusieurs mètre, face au sol. A peine se fut il remis et se mit à genou pour se relever qu'il aperçu la lourde silhouette de Sivis au dessus de lui fondant sur lui le pied en avant; D'une roulade en arrière, il parvint à éviter le coup quand Ryss arriva sur son flanc, il eut à peine le temps de se mettre en garde qu'un autre coup violent le repoussa au loin; Heureusement pour lui sa garde fut solide et il put rester debout. Pas le temps de reprendre son souffle qu'ils étaient à nouveau sur lui; D'un saut, il se retrouve au dessus d'eux, pivotant sur lui même pour se trouver dans leur dos, à peine eut il posé le pied au sol qu'il alla à leur
contact, assenant un violent coup de poing au visage du plus frêle et se baissant il balaya les jambes
de Sivis. Tandis que sivis chutait, il se retourna vers Ryss afin de poursuivre son assaut mais se dernier était déjà rétabli et venait à son encontre; il stoppa net son assaut se tenant prêt à esquiver le coup de son adversaire et à contre attaquer quand il fut immobilisé net: Sivis qui s'était rattrapé avant de tomber s'était porté derrière lui et le maintenait fortement l'empêchant de faire le moindre geste; Tandis qu'il tentait de se débattre pour se libérer de l'étreinte de son adversaire, le second lui porta un violent coup à l'estomac, suivit d'un véritable déluge de coups. Il subissait ce déluge de coup sans pouvoir se défendre ou réagir tandis que Ryss continuait à s'acharner sur lui. Au bout d'un moment il cessa et Sivis le lâcha, il s'écroula au sol à genou, à bout de force.

- tes coups sont trop faible, tu n'est et ne sera jamais assez fort pour nous battre et cela va te couter la vie.

- Vous... vous êtes mes ainés, je, je ne voulais pas vous faire de mal
- Tu l'entends ce petit morveux prétend qu'il serait plus fort que nous, et qu'il se serait volontairement retenu pour nous épargner. On va te faire taire définitivement.

Elrich ne répondit rien baissant la tête comme pour attendre la fin. Les deux garçons se préparaient à l'achever quand un puissant vent glacé les balaya littéralement et les envoya au loin à demi assomé et couvert d'une fine couche de glace. Camille apparut alors et se dirigea vers ses deux disciples. Elrich était bien trop amoché pour entendre ce qui se disait mais à la mine des deux garçon, Camille devait leur passer un sacré savon. Finalement, ils quittèrent les lieux, la mine basse et le regard empli de colère et de rancœur.
Camille revint ensuite vers Elrich.

- Pourquoi ne t'est tu pas défendu, tu en est pourtant capable, je le sais.
- parce que comme moi ils sont ici pour devenir chevalier, défendre la justice et protéger les faibles, nous avons les mêmes but
- Peut être mais je suis sur que tu as ressenti la noirceur de leur cosmos pendant un instant. Ecoute Elrich, parfois la cause de la justice impose des sacrifices et il faut apprendre à faire abstraction de tes émotions quand cela est nécessaire afin d'affronter ton adversaire sans aucun doute ou sentiment qui retiendrai tes coups au moment fatidique, tu comprend ce que je veut te dire?
- Oui maître, un chevalier se doit de faire preuve d'un coeur ouvert à la compassion quand cela est nécessaire mais aussi de lutter sans aucune pitié ni sentiment quand il s'agit de défendre la cause de la justice ou de punir les criminels.
- C'est plus ou moins cela; rentrons à présent
- et pour Sivis et Ryss?
- Je les ai renvoyés, de par leur comportement, ils ont prouvé qu'il n'avaient pas ce qu'il fallait et qu'il n'étaient pas digne d'être des chevaliers....

Cette nuit là et durant une semaine entière Elrich ne trouva pas le sommeil persuadé de sa culpabilité
dans le renvoi de ses ainés. Il fallu une longue discussion avec son maître afin que ce dernier lui explique que c'était sa décision de les renvoyer et qu'il n'y était pour rien. Ces paroles apaisèrent quelque peu le garçon et le déculpabilisa.

A présent Elrich était seul auprès de Camille, et poursuivait inlassablement son entraînement. Il ne mit pas très longtemps à maîtriser son cosmos, le développer et à s'en servir à peut près bon comme lui semblait.
Quand Camille décida que le jeune garçon était fin prêt pour la suite il le conduisit dans le bois derrière leur cabane.

- dis moi Elrich comment définirais tu ton cosmos, je parle en terme de température
- Et bien je le qualifierais de chaud, voir très chaud parfois
- C'est exactement cela oui, et maintenant dis moi comment est le mien

Camille concentra son cosmos, une aura dorée entourant son corps; la température descendit soudainement; un cosmos puissant et si froid qu'il en devenait presque brûlant. Elrich se sentit un moment presque écrasé par se froid et cette aura dorée qui se faisait de plus en plus brillante et grande au fur et à mesure que la température chutait.
Camille cessa soudainement.

- Alors?
- Je dirais froid, glacial même un froid impressionant
- c'est cela et connais tu la différence entre le froid et la chaleur?

Le froid c'est froid et le chaud c'est chaud.....

Elrich préféra ne rien dire et se contenta de hausser les épaules

- Bien, je t'ai déjà expliqué ce qu'était une molécule ainsi qu'un atome; Chaque chose dans l'univers des étoiles jusqu'à la plus petite cellule, tout ce qui est autour de nous et même ce que tu ne voit pas, tout cela est composé d'atome. Chaque atome est constitué d'un noyau et d'électrons qui gravitent autour; Et ces même atomes se différencient des autres par la taille de son noyau, le nombre de ses électrons; Ces mêmes électrons qui ont un mouvement propre qui leur appartient autour du noyau.
- Donc chaque atome est caractérisé par sa taille et le mouvement de ses électrons?
- oui, et les phénomènes de froid et de chaleur sont liés à des phénomènes thermodynamique; La chaleur consistant à accélerer le mouvement des életrons et le froid à les ralentir. Et donc créer du froid ou du chaud revient à l'aide de ton cosmos à accelerer ou reduire l'activité atomique des particules autour de ton corps ou sur ce que tu désire geler ou chauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Initiation d'Elrich   

Revenir en haut Aller en bas
 
Initiation d'Elrich
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Z-CENTURY GYRO 4CH - SILVERLIT - INITIATION.
» Initiation à la peinture à l'huile
» Initiation Papercraft
» Lecture d'initiation à la légende arthurienne
» Marchombre et initiation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rôle Play: Partie générale :: Centre d'initiation-
Sauter vers: